Hommage à Jacques Borie

 

Jacques Borie nous a quittés le vendredi 23 octobre. Beaucoup l'auront lu et entendu parler, en France et à l'étranger, de son travail avec ceux qui ont du mal à dire.

Son œuvre, déclinée en enseignements dont plusieurs générations de psychanalystes portent la trace, dépasse largement toute technique ; elle indique la nécessité de l'engagement et l'inconditionnalité du respect dans toutes les circonstances.  Ainsi, comme le rappelle Jean-Robert Rabanel, Jacques Borie a su donner de son temps et s'investir, en tant que président de l'association de gestion du Centre de Nonette.  Il y travailla pour soutenir un lieu où les personnes autistes puissent construire, jour après jour, leur histoire de vie.  Il tira des enseignements permettant de saisir à quel endroit ces êtres convoquent les analystes : là où s'entend qu'être singulier n'oblige pas à être seul.

Delia Steinmann

 

Vidéo de Jacques Borie sur son livre « Le psychotique et le psychanalyste »