Le thème de l'autisme et du handicap

dans le débat du 2nd tour de l'élection présidentielle

Quelques minutes du débat télévisé entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont enfin été consacrées aux centaines de milliers de personnes autistes ou en situation de handicap. Emmanuel Macron a déclaré que le handicap sera une des priorités de son quinquennat. Pour une fois des engagements concrets ont été pris :

   - Augmentation de plus de 100 euros par mois de l'allocation adulte handicapé,

   - Plus aucune personne handicapée ne sera laissée sans solution,

   - Création de tous les postes nécessaires d'auxiliaires de vie scolaire pour l'accompagnement à l'école des jeunes enfants handicapés,
   - Création en France de toutes les structures nécessaires pour qu'aucun enfant ne soit plus obligé de s'exiler à l'étranger,

   - Recherche de solutions concrètes pour accompagner les personnes handicapées adultes en entreprise ou dans des centres adaptés.

Nous apprécions également l'intention déclarée de mener cette politique de manière pragmatique ce qui nous changerait du dogmatisme de ces dix dernières années.

Bon nombre des engagements pris ce mercredi 3 mai devant des millions de téléspectateurs correspondent aux demandes que nous avions envoyées à tous les candidats dès octobre 2016 et que nous avions renouvelées lors des contacts directs que nous avions pris avec les équipes de certains d'entre eux :

 

 

 

Certes, ce ne sont pour le moment que des promesses, mais nous veillerons à ce qu'elles soient respectées. Notre mobilisation, ainsi que celle d'autres associations, a contribué à ce que les personnes autistes ou en situation de handicap ne soient pas une nouvelle fois complètement oubliées. Nos rappels à l'ordre depuis des années chaque fois qu'un politique ou un journaliste traitait ses adversaires d'autistes ont aussi permis d'éviter trop de nouveaux dérapages linguistiques lors de cette campagne électorale. Nous pouvons donc être satisfaits de ces avancées significatives mais rien n'est encore acquis et nous devons rester vigilants.

Patrick Sadoun

Président du RAAHP

le 05/05/2017

Vous pouvez voir le passage du débat consacré à l'autisme et au handicap en cliquant sur le bouton ci-dessous. C'est ensuite à partir de 2h19mn jusqu'à 2h23mn.